Biologie et stress

par Agnese MARIOTTI, PhD, Biologiste

Quelles sont les réactions physiologiques au stress aigu et chronique ?

 

Quels sont les mécanismes qui facilitent le développement des maladies liées au stress ?

 

Pouvons-nous nous entraîner à la résilience et à la gestion du stress ?

Le stress : mal du XXIème siècle

Le stress psychophysique est une condition très commune pouvant sérieusement atteindre tout individu. Les conséquences peuvent se répercuter dans la vie professionnelle, sociale et familiale. Le stress est considéré comme « l’épidémie cachée » ou encore « le mal du XXIème siècle ». Il affecte la population indépendamment de l’âge et du milieu social. Ses causes sont des situations « pénibles » de vie privée, autant que professionnelle.

 

Le coût du stress

Une étude scientifique publiée en 2016 par la Fondation Promotion Santé en collaboration avec l’Université de Berne et la Haute École de Zürich pour les Sciences Appliquées a montré qu’en Suisse environ 25% de la population active est stressée et épuisée. Le stress cause des absences au travail et des pertes pour les employeurs coûtant plus de CHF 5 milliards par an.

 

Deuxième cause d’invalidité selon l’OMS

Les personnes stressées souffrent souvent de troubles psychosomatiques et d’insomnie. Elles sont particulièrement susceptibles à plusieurs pathologies comme les maladies cardiovasculaires, les syndromes musculosquelettiques, la dépression et le « burnout ».

Une enquête de l’Organisation Mondiale de la Santé a estimé que, d’ici à l’année 2020, les troubles liés au stress, en particulier la dépression et l’anxiété, seront la deuxième cause d’invalidité, juste après les maladies cardiovasculaires.

 

Des symptômes spécifiques

Le terme stress est aujourd’hui très répandu, mais il est généralement mal défini, et sa signification est mal connue du grand public.

Etre stressé, n’est pas synonyme d’être sous pression, comme cela s’entend généralement. L’état de stress est scientifiquement caractérisé par des symptômes spécifiques qui se manifestent quand la difficulté qui nous met sous pression devient ingérable et nous fait perdre le contrôle de notre vie quotidienne. Nous avons la capacité de réagir aux évènements potentiellement stressants grâce à notre résilience. Cette capacité se concrétise dans une réponse physique qui, à travers la libération dans notre corps de médiateurs nerveux et d’hormones spécifiques, augmente notre énergie, aiguise nos sens et accroît notre niveau de concentration pour nous permettre de combattre ou fuir le danger.

 

Quelles sont les réactions physiologiques au stress aigu et chronique ? Quels sont les mécanismes qui facilitent le développement des maladies liées au stress ? Pouvons-nous nous entraîner à la résilience et à la gestion du stress ?

 

Livre « Stress—mieux le comprendre pour mieux le gérer » : parution prochaine en Suisse, Rosso Éditions http://www.rossoeditions.com/index.html

Liens :

Biologie et Stress